Les premiers jours sur l'île de BALI

27-Sep-2018

 

 

Après un départ de Paris Mercredi 19 Septembre 2018 à 13H40 précisément, j’arrive enfin à l’aéroport international de Denpasar le Jeudi 20 Septembre 2018.

 

En comptant (parce que ouiii ça compte vraiment) les temps d’attente aux différents aéroports et l’escale, j’en suis à 24h de trajet... Il me reste encore à traverser l’île car j’ai décidé de me poser dans la ville de Ubud pour mes premiers jours.

Je commande un taxi qui m’attend “caché” dans sa voiture au parking de l’aéroport. A BALI, les UBER et autres chauffeurs privés (GRAB en Asie) sont souvent menacés et très mal vus... Je dois donc rester discrète et mentir sur “l’ami super sympa” qui vient me chercher.

 

Mon chauffeur s’appelle Wayan Suparma, un homme adorable qui parle très bien anglais et même plusieurs autres langues. Pas étonnant puisque Wayan a travaillé 6 ans au ClubMed. Il ne tarde pas à me raconter pleins d’anecdotes sur son travail de l’époque et en retire beaucoup de blagues sur les français. Pour lui c’est certain, la “jeune” génération actuelle est beaucoup plus agréable et ouverte que la précédente ^^ A bon entendeur :)

 

Wayan a voyagé dans plusieurs pays dés l’âge de 20 ans et jusqu’à ses 31 ans. Il m’a confié qu’il avait du reprendre le travail pour payer ses dettes et qu’une fois qu’il aurait tout remboursé, son plus GRAND rêve est d’emmener sa femme visiter tous les pays qu’il a eu la chance de découvrir #love

 

Nous venons à parler de moi et de mes ambitions #Yoga, et il rit en me disant que je ne pouvais pas mieux tomber car il a été professeur de Yoga au Clubmed... Magnifique coïncidence. Il me parle de sa vie comme professeur et me donne de précieux conseils. Il me rappelle qu’enseigner le yoga peut rapporter de l’argent certes, mais que c’est avant tout une vocation spirituelle, une vocation à offrir ses enseignements, à donner de sa personne et à échanger avec les élèves sur leur vision de la Vie au sens large. Il m’incite très fortement à reverser une partie de mes “futurs” gains au profit de la nature, d’associations, ou simplement offrir mes services aux personnes dans le besoin. Sinon je ne serai jamais un bon enseignant car mon unique but sera de gagner de l’argent :) et ce serait contraire au YOGA pur :

 

Si vous souhaitez en apprendre davantage, je vous invite à découvrir les 8 membres du YOGA selon Patanjali (sage indien) : http://www.yogajournalfrance.fr/les-huit-membres-du-yoga/

 

Ce sont 8 étapes ou règles qui représentent le YOGA dans sa globalité (et pas seulement les belles postures qu’on admire sur Instagram^^). Ces règles de vie ou lignes de conduite nous apportent une bonne condition physique et nous font prendre conscience des aspects spirituels de notre nature.

 

Après 1h20 environ de trajet avec Wayan, j’arrive enfin à Ubud. J’avoue être très fatiguée, en plus des trajets, de la chaleur (température 35 degrés à l’ombre et humidité..), et pas de nourriture depuis plusieurs heures.

 

SURPRISE.... comme je l’avais rapidement oublié, à Ubud, ils adorent faire du surbooking et vous envoyez dans un autre hôtel “same same but different”. Autant vous dire que j’étais à deux doigts d’exploser (car en plus j’avais déjà payé l’hôtel sur un site de réservation en ligne ^^). Je me retrouve, heureusement, dans l’hôtel d’à côté...

 

Malheureusement je l’avais déjà vu sur le site de réservation en ligne et cet hôtel coûtait au moins 10 euros de moins par nuit (Ici, 10 euros correspondent à tous vos repas pour 1 journée^^). Bref, après négociation, discussions et un peu d’énervement de mon côté, ils me remboursent en liquide la somme payée au site de réservation et j’accepte la chambre de l’hôtel d’à côté. Chambre grande, mais très mal entretenue... Je vous passe les détails des petites tâches sur les draps blancs, les minis fourmis un peu partout etc...

Passons, j’en prends mon parti car la chambre me coûte 10 euros la nuit avec climatisation, piscine et petit déjeuner ^^, et cela me permet d’avoir plus d’argent pour le reste de mes journées.

 

J’ai commencé les cours de Yoga au Radiantly Alive dés le lendemain matin, centre déjà testé l’année dernière. Je prends un pass d’1 semaine illimitée et j’enchaîne les cours. J’enchaîne tellement les cours que j’oublie de profiter de mes journées, je culpabilise de dormir trop longtemps, de faire un seul massage de 30min... Je déconne complet !

 

D’autant qu’en l’espace de 3 jours complets j’ai déjà pratiqué 7 cours de 1H30. Il est grand temps de se calmer... De reposer son cerveau occidental toujours sous pression, de ne plus courir après le temps et de se faire un planning la veille au soir pour le lendemain!!

 

STOP STOP STOP... L’enjeu de ce voyage est tellement important que j’en ai oublié, un court instant, l’essentiel : VIVRE

 

Me libérer des horaires, me libérer de la notion de temps, me libérer des contraintes de la vie que j’ai décidé de quitter pendant ce voyage.

Donc oui, j’ai passé ces 3 premiers jours à courir après le temps, après les cours de yoga pour “rentabiliser” mon pass, à planifier à quelle heure je déjeunais, dînais... sans prendre le temps de “Tiens j’ai envie de faire ça, on verra ensuite..” sans regarder l’heure du prochain cours de Yoga qu’il ne faut absolument pas que je rate tu comprends !!

 

Et oui, c’est drôle comme je pensais avoir une facilité au lâcher prise, à la sérénité et au “on verra bien...” et puis j’ai réalisé que l’enjeu de ce voyage est tellement important pour moi que la pression m’a suivi de très très près ^^

 

Et puis ces quelques jours d’épuisement (je vous jure que la chaleur + le Yoga m’ont tuééééé) m’ont permis de réaliser que si finalement mon unique projet était de devenir enseignante de Yoga, il suffisait de payer une formation d’1 mois en France et je pouvais exercer. Mais finalement, comme me l’a rappelé une amie très chère à mes yeux, si je suis partie à l’autre bout du monde pour une durée indéterminée, c’est que mon projet est plus GRAND, plus FORT, plus INTENSE qu’une seule formation d’enseignant.

 

Je suis partie me concentrer sur les essentiels de la vie : L’Amour, la Spiritualité, la Nature, l’Apprentissage etc...

Et je peux vous dire que question apprentissage, ces 3 premiers jours ont déjà été très riches, sur moi-même mais aussi sur la notion de Performance à laquelle je suis beaucoup confrontée dans le milieu du Yoga... Paradoxe ?!

 

Ps : Pour la petite anecdote, j’ai inventé un nouveau concept de cours de Yoga.. Le Wet Yoga ! Je vous laisse imaginer enchaîner les postures pendant 1H30 sous 40 degrés et avec un taux d’humidité élevé. En gros ça donne du Bikram yoga à chaque séance... UNE HORREUR :)

 

J’ai commencé ces dernières journées sous de nouveaux auspices, je vous en dirai plus les prochains jours car il y a eu du sacré changement déjà.

 

Prenez bien soin de vous,

 

 

RoseKarma

❤❤

 

 

 

 

 

 

 

 

Tags:

Share on Facebook
Please reload

Charline GEORGES

33000 BORDEAUX

06 12 15 50 00

rosekarmayoga@gmail.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now